Depuis 1978, l’artiste Michel AUDIARD sculpte portraits, animaux et autres œuvres d’art à l’instar de ses stylos emblématiques dans son atelier de Rochecorbon en Indre-et-Loire. Il est aussi l’auteur des plaques représentant des aviateurs, apposées sur les différents bâtiments du pôle d’entreprises l’aéronef à Tours Nord.

TAT Services, filiale du spécialiste en maintenance aéronautique TAT Group, offre des bureaux à la location au nord de Tours sur le site de l’aéronef. Chaque bâtiment porte le nom d’un aviateur célèbre : Auriol, Blériot, Caudron, Dassault, Earhart, Farman, Guillaumet… TAT Services a fait appel à Michel AUDIARD pour illustrer, en image, les noms des différents immeubles… par des portraits d’aviateurs.

Les plaques commandées et réalisées pour le compte de TAT Services sont une déclinaison des « Z’Animaux Musiciens » fabriqués à partir de 2011. L’idée a germé lors d’un voyage de l’artiste au Maroc pour rencontrer le roi Mohammed VI. Puis une visite improvisée chez l’industriel Huard à Nazelles Négron suffira à Michel AUDIARD pour concrétiser son projet.

En 2011, Pascal Nègre, ancien directeur d’Universal Music France, lui commande la réalisation d’une création pour orner le portail de sa résidence. La couleur s’invite alors dans les œuvres et c’est plus de 60 animaux musiciens qui composent l’orchestre symphonique aux portes de la propriété privée.

En 2013, les Z’Animaux Musiciens de Michel AUDIARD s’exposent au Palais Garnier à Paris.

Depuis, les plaques se déclinent dans tous les formats et sur tous les thèmes : portraits de célébrités, chanteurs, artistes jazzmen… et aviateurs ! Près de 1000 exemplaires, unique ou à tirage limité, ont été fabriqués à ce jour et s’exportent dans le monde entier comme par exemple au Japon, en Russie ou bien encore en Ouzbékistan…

 

Les plaques sont réalisées en inox thermo-laqué pour garantir une forte résistance des couleurs. Débute une première étape de transformation des données, de logiciel en logiciel, pour obtenir un fichier informatique final compatible avec les machines. Les œuvres sont ensuite découpées au laser « pour sa précision diabolique » comme le souligne l’artiste-sculpteur. Les pièces sont alors évidées de certaines parties pour laisser place au dessin final et sont laquées dans la dernière phase de réalisation.

A l’aéronef, les portraits d’aviateurs mesurent 3 mètres de hauteur pour 1,5 mètre de largeur et pour un poids total de plus ou moins 200 kg. « Mermoz », la 10e plaque d’aviateur créée par Michel AUDIARD, est actuellement en cours de finalisation. Il retrouvera très prochainement ses pairs sur les murs du bâtiment éponyme au sein de l’aéronef.

Projets à venir à l’aéronef…

La collaboration entre l’artiste et TAT services verra de nouveaux projets se concrétiser avec la livraison de trois nouveaux portraits d’aviateurs qui orneront les prochains bâtiments baptisés De Havilland, Lindbergh et Konrad.

Enfin, dans le secret de l’atelier de Michel Audiard… une œuvre monumentale est à l’étude : commandée par TAT Services elle reprendra tous les portraits d’aviateurs déjà créés…

Fonderie d’art Michel AUDIARD

ZA de Châtenay – 37210 Rochecorbon

www.audiard.com